function add_this_script_footer(){ ?> juin | 2017 | Accomplir

juin 2017

0

Absences répétées, retards, désinvestissement dans ses missions, découragement… Autant de signes qui vous mettent en alerte.

Votre collaborateur est dans une phase difficile. Il est démotivé. Quel manager n’a pas été confronté à cette situation ?

Au sein des entreprises que nous accompagnons, nous faisons un constat récurent : peu de managers échappent à la démotivation d’un collaborateur. Et face à cette démotivation, quoi de plus naturel que d’y opposer sa propre démotivation. Le plus souvent, le manager réagit effectivement en effet miroir.

« Je n’ai plus envie d’essayer de motiver ce collaborateur. Il est toujours en retard, rien ne l’intéresse… Je ne sais plus quoi faire. »

Un manager impuissant, démuni, et lui-même démotivé. Voilà une impasse devant laquelle nombreux managers se sont retrouvés un jour. Mais est-ce inéluctable ? Comment se sortir de ce cercle vicieux ?

Regardons ensemble comment stopper cet effet domino dévastateur pour toute équipe !

Tout d’abord, revenons aux origines, prenons le temps de nous intéresser à ce qu’est la motivation, à ses leviers.  La motivation c’est d’abord avoir envie. Comprendre la démotivation d’un collaborateur, c’est d’abord prendre le temps de s’intéresser à ce qui motive celui-ci, à ses raisons d’agir. Puis, ensuite, il s’agit de mieux cerner ce qui est venu casser, briser les ressorts de cette motivation, ce qui lui donne donc des raisons de ne pas agir.

Sa motivation repose en partie sur ses attentes, ce qu’il désire atteindre. Evidemment, il y a autant d’attentes que de collaborateurs. Un échange vous permettra de mieux cerner les siennes. Il existe de nombreux éléments cités comme essentiels dans la motivation au travail. Son travail a -t-il du sens ? A -t-il toute la reconnaissance qu’il attend ? La qualité de la relation est elle aussi à considérer : la relation que vous avez avec votre collaborateur, mais également celle qu’il a avec les autres membres de l’équipe. L’aider à atteindre ses attentes est également capital pour entretenir sa motivation. Fixer des objectifs permet d’avoir un but, et c’est indispensable pour motiver votre équipe. Ces objectifs doivent bien sûr être porteur de sens, réalisables dans un temps fixé… et si possible fixés ensemble.

En outre, un autre élément est déterminant : la confiance que votre collaborateur a dans sa capacité à agir. « Vais-je y arriver ? » Se sent-il compétent pour ses missions ? Manque-t-il de confiance en lui ? En tant que manager, votre rôle peut alors être de redonner confiance à votre équipe. En ce sens, l’écoute, les feed-backs positifs, contribuent à la motivation. Cela peut aussi être d’accompagner votre collaborateur dans des difficultés passagères, de lui proposer un tutorat, une formation adaptée à ses besoins, pour lui permettre de reprendre confiance.

Il est profondément illusoire de penser que c’est vous, en tant que manager, qui allez « motiver » vos collaborateurs. Vous n’en avez pas le pouvoir. Par contre, en les écoutant, en les comprenant, vous pouvez créer les conditions favorables à leur propre motivation.

La principale clé de la motivation reste l’envie : même si ce n’est pas le seul processus qui se joue dans une panne de la motivation, aimer ce que l’on fait n’est-il pas le principal moteur de la motivation au travail ?

Notre conviction : chaque individu est davantage motivé s’il réalise son activité avec plaisir. La première solution, c’est de manager par les talents. Lorsque nous réalisons une activité en s’appuyant sur nos talents, sur nos points forts, cela génère du plaisir. On le fait avec facilité, ce qui vient également renforcer la confiance en soi. Ainsi cultiver ses talents et ceux de son équipe permettra de mettre de l’enthousiasme dans le quotidien de chacun de vos collaborateurs, lui donnera envie de s’impliquer davantage.  Manager par les talents, c’est une clé essentielle à la motivation. Passer du « devoir faire à l’aimer faire », une vraie avancée pour votre entreprise !

Ainsi au sein d’une équipe, agir sur la motivation d’un collaborateur en l’aidant à être à sa juste place, c’est agir sur la motivation de tous ses collaborateurs. La motivation génère la motivation, quoi de plus agréable qu’un effet miroir positif !

 

Gwenaëlle JONCOUR _ Consultante RH, Accomplir